4 jours à Edimbourg

Posted: janvier 15, 2018

Je me pose enfin pour vous parler de mon week-end à Edimbourg ! En novembre, nous voulions partir le temps d’un week-end avec le chéri. Il a fallu insister pour ne pas repartir à Londres, le chéri adore cette ville. Moi aussi il faut avouer, mais j’avais cette fois envie de changer. Après avoir souvent entendu parler d’Edimbourg sur de nombreux blogs, nous avons eu à notre tour envie d’en découvrir plus sur cette jolie ville d’Ecosse. 

.

JOUR 1 

Nous avions pris un vol pour une arrivée en fin de matinée, histoire de profiter à fond de notre séjour. A peine arrivée à l’aéroport, je découvre avec joie qu’il y a des Uber par ici, un moyen facile pour se déplacer avec l’application quand on ne veut pas dépenser trop dans un taxi par exemple. Direction notre appartement que nous avions booké sur Airbnb. Avec le chéri, sur 2 appartements loués à Londres ur Airbnb, nous avons toujours été déçus… mais cette fois j’y croyais. Les photos sur le site étaient vraiment vendeuses sans pour autant faire ‘fake’. Le contact avec notre hôte a été au top jusqu’à notre arrivée, c’est donc avec excitation et appréhension à la fois que nous avons découvert notre appartement. Parfaitement situé à New Town, l’appartement était comme sur les photos, parfait ! L’endroit parfait pour se poser un peu, profiter aussi d’un espace agréable quand le froid se faisait trop ressentir. 

Les bagages déposés à l’appartement, c’est parti pour profiter de cette jolie ville ! Pour ce premier jour, petit tout des alentours, en passant par Princes Street, notre rue de Rivoli pour les parisiennes mais avec Primark en plus :) et les ruelles menant au Château d’Edimbourg. Un vrai bonheur de se balader dans une ville remplie de charme et d’histoire. Petite faim, nous avons fait un premier stop au Deacon’s House Café : un café très mignon à la décoration rustique, idéal pour prendre un verre en plein centre de la ville, ou grignoter un sandwich comme nous l’avons fait. 

Les fans d’Harry Potter que nous sommes avec le chéri étaient aux anges. Chaque ruelle rappelle le monde magique de notre sorcier préféré en particulier en passant par Victoria Street. En effet, J.K Rowling s’en serait très fort inspirée pour créer le chemin de Traverse, et on voit la ressemblance. Je ne vous parle même pas des goodies de la saga que l’on peut y trouver, en particulier dans 2 boutiques. La première : Diagon House (40 Victoria Street), qui ressemble un peu à la boutique des frères Weasley. Dans chaque recoins, des objets inspirés du monde d’Harry Potter, des baguettes, des t-shirt, pulls et tout autre objets en tout genre et la deuxième, partagée en deux avec l’univers de Star Wars : Forbiden Planet International (40-41 Southbridge Street). J’ai adoré me balader dans ces boutiques et en particulier sur victroia Street. Les boutiques sont toutes plus jolies les unes des autres, et les cafés ! Je n’ai jamais eu autant envie de me poser dans tel ou tel café tellement ils sont mignons et donnent envie de se poser pour prendre un bon chocolat chaud. 

Pour ce premier jour, nous avons continué notre visite par une balade dans Princes Street Garden, un parc situé le long de la Princes Street. Les couleurs à cette période étaient parfaite, laissant apparaitre les feuilles des arbres d’un jaune orange, le tout avec une lumière particulière automnale. 

Puis, petit passage pour s’approcher du Château d’Edimbourg, que nous avons personnellement décidé de ne pas visiter. La visite coûte 17 livres, nous avons préféré privilégier la vue uniquement, donc pas de visite plus poussée pour nous. 

Dans l’après-midi : – il est quelle heure chéri ? – 15h30 – Ah ok… je croyais qu’il était 18h30…. Oui, à cette période, il fait nuit à partir de 15h30-16h… un peu perturbant il faut avouer car nous avions l’impression qu’il était déjà tard, difficile de trouver la motivation de continuer de se balader et visiter quand la lumière ne le permet pas.. mais ça a finalement son charme. 

Pour cette première soirée, nous avons décidé de dîner dans un endroit magique d’Edimbourg : The Dome (14 George St, New Town). Nous sommes tombés par hasard sur cette adresse, que j’avais par ailleurs noté et quelle surprise de voir ce lieu décoré pour Noël, comme dans les films. Un lieu à voir rien que pour sa décoration, en particulier à cette période-ci (pour rappel, nous étions tout juste le 3 novembre et déjà les décorations de Noël ont envahies les rues). Nous avons très bien dîné, un servie impeccable, une soirée au top sous cet immense dome et ce sapin de Noël. 

.

JOUR 2 

Pour ce deuxième jour, direction les hauteurs de la ville, situé à 10 minutes de notre appartement pour prendre un petit déjeuner chez The Pantry (1 N W Circus Place). Nous y sommes allé un dimanche, nous avons attendu une quinzaine de minutes, donc prévoyez un peu d’attente si comme nous vous y allez le week-end. Une fois sur place, un endroit tout mignon et très cosy. A la carte, des tartines d’avocat, des pancakes ou encore des petits déjeuners à l’anglaise (saucisse, bacon, black beans…). 

Après un bon petit déjeuner, direction le Royal Botanic Garden. Nous avons adoré cette visite avec le chéri, à travers ce jardin magnifique et ses serres. J’ai adoré prendre des photos de ces fleurs magnifiques. 

Par la suite, nous avons grimpé sur la colline The Calton Hill. Situé à l’est de Princes Street, cette colline est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Coup de coeur pour cette vue magnifique sur la vallée et la montagne Arthur’s Seat. 

Fin de journée, session shopping à travers différentes rues dont :

– Princes Street
– George Street
– London Road 

Pour ce deuxième dîner, nous avons opté pour un restaurant loin des coutumes écossaises, à savoir un restaurant japonais : Wagamama (5 Street Andrew Square). Première fois que je mangeais un ramen et j’ai adoré ! 

 .

.

JOUR 3 

Pour ce dernier jour à Edimbourg, direction l’ouest de New Town pour découvrir Dean Village, un petit havre de paix au bord d’une rivière. Dommage pour nous, la météo n’était franchement pas au rendez-vous ce jour-ci pour profiter pleinement de la beauté des paysages, mais ce village était très mignon. 

Pour le déjeuner, nous sommes tombés par hasard sur un restaurant : The Scran and Scallie. Un cadre chaleureux, tel un chalet et de bons petits plats à la carte. C’est d’ailleurs ici que nous avons goûté pour la première fois le plat typique d’Edimbourg, le haggis. Sceptique au début au vu de la composition mais nous avons tous les deux adoré ! 

Pour l’après-midi, direction un tout autre quartier en Uber, au nord-est du centre ville d’Edimbourg : Leith. Par chance, le beau temps était cette fois au rdv pour une balade sur Leith Walk.

Pour ce troisième et dernier diner à Edimbourg, réservation au restaurant The Voodoo Rooms (9a W Register Street) sur les conseils d’un ami. Un restaurant à la décoration complètement baroque, sombre, séparé en plusieurs salles :  un espace bar, une salle de concert et un espace restaurant. Nous avons très bien mangé, par ailleurs le lieu est assez bruyant et le service pas top.

.

 .

JOUR 4 

Dernières heures avant de partir en fin de journée. Nous avons voulu grimper de quelques pas seulement la colline Arthur’s Seat. J’aurai adoré monter toute la colline mais nous n’étions vraiment pas équipés et pas prêt à marcher pendant 2h, le temps qu’il faut apparemment pour accéder au top de la montagne. Ces quelques pas étaient déjà intenses, nous laissant face à une vue à couper le souffle. 

Puis passage par un café très mignon : Lovecrumbs pour une pause goûter. Il n y a rien de mieux qu’un bon chocolat chaud pour se réchauffer quand il fait froid dehors. Un endroit mignon où l’on commande au bar à la cool, et où on peut même se poser dans la vitrine du restaurant, oui oui. 

Nous avons adoré notre séjour à Edimbourg ! Le timing était  parfait car nous avons profité des décorations de Noël tout juste installées pour notre plus grand bonheur. J’espère que j’aurai réussi à vous faire voyager le temps de cet article. Déjà l’envie d’y retourner très vite !  

No Comments

Laisser un commentaire