4 jours dans les Pouilles

Posted: novembre 14, 2017

Hello les amis ! Je sais que j’ai été un peu lente sur ce coup là, mais voici enfin l’article sur mon séjour dans les Pouilles, en Italie cet été. En cherchant où partir, j’avais très envie de découvrir un nouveau pays, une région que je ne connaissais pas et c’est là que j’ai entendu parler des Pouilles, dans le sud de l’Italie. Il a fallu convaincre le chéri, mais après ça nous avons pris nos billets pour 4 jours en Italie, après nos 10 jours en Corse initialement prévu. Une virée italienne dans une région peu touristique et à petit prix, que je vous conseille fortement pour vos prochaines vacances peut être ? 

Nous avons profité d’être à Bastia mi août pour enchaîner notre voyage par une traversée en ferry direction la ville de Livourne suivi d’un vol direction la ville de Bari. Je n’ai pas spécialement aimé la ville de Bari où nous avons logé se voulant très industriel, mais pas grave, l’idée étant de profiter à fond des villes autour, et c’est parti pour 4 jours de découverte, de soleil, de balade en amoureux et de chaleur !!!! 

Retour en photos des villes que nous avons visité

  • 1er jour : Pour ce premier jour, nous avions prévu de visiter 3 villes situés non loin de notre hôtels, à savoir : Alberobello, Monopoli et Poligano a Mare. 

Monopoli : Un village très mignon, en bord de mer. Cette eau turquoise était magnifique, comme une envie de me jeter dans l’eau ! J’ai adoré me perdre dans les petites ruelles aux façades blanches. 

Poligano a Mare : Une jolie balade le long de la côte Adriatique, où l’on peut se perdre dans ses étroites ruelles à travers ses jolies maisons blanches. J’aurai bien dîné au restaurant que vous pouvez apercevoir creusé dans la roche, vous l’apercevez ?  

Alberobello : J’avais hâte de découvrir cette région des Pouilles, connue pour ses maisons de pierres sèches et au toit en forme de cône couvert de lauses calcaires, appelé Trulli. Un peu touristique à mon goût, beaucoup de petites boutiques se souvenir, mais aussi de belles boutiques artisanales où j’ai pu trouver des pâtes et de l’huile d’olive. D’une manière générale, nous n’avons jamais été embêté par le monde, comme si cette région n’était pas du tout connu des français. Nous avons entendu que parler italien, et ça c’était très dépaysant !

  • 2ème jour : Direction la ville d’Otranto, Cisternino et Lecce

Otranto : J’ai adoré cette ville et cette vue sur son joli port et la couleur de l’eau, magnifique non ? Nous avons adoré nous balader le long de la côte et grimper dans sa jolie Citadelle. C’est d’ailleurs ici même que je vous partageais ce look. 

Cisternino : Un village très paisible et très calme, un bonheur de se balader dans ces ruelles où seuls les habitants prennent un café en terrasse ou regardent les enfants jouer sur la place. Un petit havre de paix dans un joli village fleuri, offrant une vue imprenable sur la vallée, dans lequel il est possible d’apercevoir des champs d’oliviers et des trulli. 

Lecce : Avec le chéri, nous avons adoré cette ville, très différente des autres villes que nous avions visité jusqu’à maintenant. Une ville riche en histoire appelé aussi la Florence baroque, en raison de la grande homogénéité de style de ses monuments et du raffinement qui s’en dégage. Elle est également appelée la ville église car dans le vieux centre, elle en compte plus de 23. Un passage incontournable si vous passez par les Pouilles, en particulier la Piazza del Duomo, les basiliques et les ruines de l’amphithéâtre.  

  • 3ème jour : Pour ce 3ème et avant dernier jour, direction Locorontodo et la Cita Bianca d’Ostuni

Locorotondo : Gros coup de coeur pour ce village perché dans les hauteurs, situé au beau milieu de la vallée d’stria. Un petit village tout blanc, entouré de vignes et d’oliviers. Un centre ville tout mignon, petit et paisible où nous avons dégusté l’un des meilleurs thé glacé maison jamais bu jusqu’à présent sur la terrasse Caffe Della Villa. 

Ostuni : Une ville que j’avais hâte de faire, conseillé par mon entourage, appelé également aussi la Cita Bianca. Une grande ville complètement blanche perchée en hauteur. On y trouve plus de touristes, beaucoup de boutiques de souvenir et d’artisans. On grimpe les escaliers, on se perd pour tomber par exemple sur ce petit café aux poufs verts donnant sur une vue imprenable sur la vallée. Sur les bons conseils d’une amie, nous avons décidé de dîner sur place au Coffee & More, où nous avons choisi ce plat très copieux composé que de bons produits italiens, un délice ! 

  • 4ème jour : Pour ce dernier jour, direction Matera et balade dans la ville de Bari 

Matera : Dernière ville que nous avons visité lors de notre séjour dans les Pouilles. Une belle découverte, en découvrant cette vue sur les célèbres sassi, ces habitats taillés dans le tuf. Une joli balade parmi ces habitations, à tenter de chercher un peu d’ombre. 

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura fait voyager un petit peu. Peut être il vous aura même donner envie de découvrir cette région. N’hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire si vous avez des questions. 

Je vous embrasse, à très bientôt. 

No Comments

Laisser un commentaire